Plein ecran

Roissy : les agents de la PAF contraints de laisser leur arme au vestiaire

01/09

Faute d’entraînement, les agents de la Police aux frontières (PAF) de l’aéroport de Roissy sont désormais privés d’armes en dehors des heures de travail. Pour pouvoir porter son arme de service en dehors du cadre professionnel, les policiers de la PAF doivent s’être entraînés au tir au moins une fois dans les 4 mois précédents, comme le révèle RTL.

Cependant, les policiers de Roissy sont débordés et n’ont plus le temps de s’entraîner. Ces derniers mois, de nombreux entraînements au tir ont été annulés. De plus, le stand de tirs dédiés aux policiers de l’aéroport a dû restreindre ses horaires d’ouverture. Situé dans une zone de bureaux, de nombreux voisins se sont plaints du bruit engendré.

Désormais, les policiers doivent quotidiennement déposer leur arme à l’armurerie de l’aéroport après leur service, occasionnant jusqu’à une heure de temps perdus pour eux. De plus, ils doivent traverser l’aéroport sans leur arme mais toujours en uniforme, et estiment ne plus être opérationnel et constituer une cible facile: « On ne peut pas demander à des policiers en plein état d’urgence d’assurer la sécurité des citoyens et là leur alors qu’ils ne sont plus armés« , assure Mathieu Rael, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police nationale pour l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle à RTL. […]

Pour l’instant la direction assure que les policiers de Roissy ont désormais le droit de se changer avant de rendre leur arme de service.

bfmtv

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X