Plein ecran

Attentat à Bruxelles : un Somalien attaque 2 militaires au couteau en criant « Allah Akbar », le terroriste tué (MàJ)

25/08

L’attaque a rapidement été qualifiée de « terroriste » par les autorités. Le doute a été levé samedi soir lorsque l’EI l’a revendiquée dans un communiqué de son organe de propagande Amaq, diffusé sur Telegram.

« L’assaillant de l’attaque de Bruxelles était l’un des soldats de l’Etat islamique. L’opération a été menée en réponse aux appels à cibler les Etats de la coalition » internationale antijihadistes opérant en Syrie et en Irak, dont la Belgique fait partie.

Nice-Matin


Haashi A., celui qui a agressé des militaires au cri de « Allah Akbar », est de nationalité belge, d’origine somalienne. Il est arrivé en Belgique en 2004 et a obtenu la nationalité belge en 2015. Il n’était pas connu pour des faits de terrorisme, mais bien pour un fait de coups et blessures en février 2017 ainsi que pour vandalisme, note encore le parquet.

7sur7.be


L’homme qui a agressé au couteau des militaires patrouillant dans le centre de Bruxelles vendredi soir, était en possession d’une arme à feu factice et de deux corans, a indiqué samedi matin le parquet fédéral. Une perquisition a été effectuée à Bruges, au domicile de l’assaillant, dans le courant de la nuit. (Sudinfo.be)


Un homme armé d’un « grand » couteau a attaqué une patrouille de deux militaires sur le boulevard Emile-Jacqmain à Bruxelles vers 20h20, a confirmé la police. Les militaires ont riposté et lui ont tiré dessus. Il est décédé, indique le parquet fédéral. «Nous pensons qu’il s’agit d’une attaque terroriste», précise encore le parquet.

Le Soir


Un Somalien d’une trentaine d’années a été neutralisé après avoir attaqué deux militaires à l’arme blanche dans le centre de Bruxelles, boulevard Emile Jacqmain, en criant « Allah Akhbar ». L’homme ne serait cependant pas mort mais ses jours seraient en danger. Il ne serait pas connu des autorités. […]

RTBF

Des militaires ont ouvert le feu sur un homme vers 20h 20, boulevard Émile Jacquemain, à Bruxelles, selon des sources policières et militaires.

L’homme serait décédé. Il venait d’agresser les militaires à l’aide d’un couteau, avant que ceux-ci ne ripostent. Deux d’entre eux ont été légèrement blessés. […]

La Libre

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X