Plein ecran

Pour Noël, l’administration pénitentiaire est sur la paille

Déc
2009

L’administration pénitentiaire décide de priver les 2 500 surveillants de la direction inter-régionale des services pénitentiaires de Lille (DISP) d’une partie de leur salaire de décembre.

À quinze jours des fêtes de fin d’années, dans un contexte de surpopulation carcérale éprouvant, les « matons » sont mis au pied du mur. Ils devront faire une croix sur le paiement, en décembre, de leurs heures supplémentaires, des primes de nuit, des dimanches et des jours fériés.

Suite et commentaires sur Fortune

« Notre petit carême de merde »
Pour Noël, l'administration pénitentiaire est sur la paille

Commentaires

Accueil
Menu
X