Plein ecran

Trump : «Obama ne disait jamais “C’est à cause des terroristes islamiques radicaux”» (plusieurs vidéos)

23/08

Lors de son meeting du 22 août à Phoenix en Arizona, Donald Trump dénonçait le deux poids deux mesures des médias qui le sommaient de condamner nommément les groupes extrémistes de Charlottesville alors qu’ils ne trouvaient rien à redire lorsque Barack Obama ne nommait pas le “terrorisme islamique”.
– Fox News, 23 août 2017, 4h

«J’ai dit après Charlottesville : “Ceux qui ont causé la violence en leur nom ou ceux de criminels et voyous, dont le KKK, les néonazis, suprémacistes blancs, et autres groupes de haine qui sont répugnants eu égard à tout ce à quoi nous croyons en tant qu’Américains”. Question : Aurais-je pu faire mieux ? En toute franchise ? Vous savez, je l’ai déjà dit, mais, à ma connaissance, quand il y avait un gros problème, Barack Obama ne disait jamais “C’est arrivé à cause des terroristes islamiques radicaux”. Il n’a jamais dit ça, n’est-ce pas ? Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il y a un deux poids deux mesures. Parce que les médias sont totalement malhonnêtes et font du deux poids deux mesures. Vous ne les avez jamais entendus dire ça. En fait, si vous utilisez ce terme (“terrorisme islamique”), vous êtes critiqué. Mais avec moi, ils ont voulu me faire dire des choses, et je les ai dites, et je les ai dites très clairement, mais ils ont refusé de les relayer.»

Voir aussi :
Charlottesville : Trump condamne les extrémistes de gauche et de droite (vidéos) (16/08/17)
Charlottesville : Près de 70% des électeurs républicains approuvent la réponse de Trump (17/08/17)
JY. Le Gallou : «Le Monde reproche à Trump d’avoir révélé la violence d’extrême gauche» (18/08/17)
Fake News : Quand Sylvain Cypel affirme que Trump n’a réussi à faire voter aucune loi (15/06/17)

 


 

Autres extraits du meeting …

Le présentateur de Fox News évoque les premiers pas de Kayleigh McEnany, transfuge de CNN, sur sa chaîne de «RealNews» juste avant le début du meeting de de Donald Trump

Mike Pence (Vice-Président) : «Le leadership du président Trump m’inspire tous les jours. Les activistes de gauche et leurs alliés des médias déforment les faits mais les Américains connaissent la vérité»

Trump s’en prend violemment aux médias qu’il accuse de ne pas avoir relayé sa condamnation des groupes haineux de Charlottesville

Sur Charlottesville : «J’ai condamné la haine, et les médias ont dit “Il ne l’a pas fait assez vite, il est raciste”»

Trump tape sur CNN (qui retransmet en direct son discours) : «CNN est si pathétique que ses audiences s’effondrent». Puis le public scande «CNN SUCKS !»

Trump tourne en dérision les Antifas : «Il fait peut-être trop chaud pour qu’ils s’affichent avec leurs casques et masques ici.»

Trump : «Quand quelque chose de grave arrivait, Obama ne disait jamais “C’est à cause des terroristes islamiques radicaux”. Jamais.»

«Sans les réseaux sociaux, je ne pourrais probablement pas transmettre mon message, et ne serais peut-être pas là.»

Alors qu’il fait l’éloge de l’émission Fox And Friends, Trump remarque que les caméras s’éteignent et lance : «Vous n’avez qu’à rentrer avec à la maison !»

«Le gouvernement doit protéger la vie des citoyens, ce qui inclut sécurisation des frontières et durcissement des lois migratoires»

«Nous construisons un mur à la frontière sud (Mexique), c’est absolument nécessaire». Le public scande: «Construis ce mur!»

«Il y a un examen minutieux des entrées pour maintenir le terrorisme islamique hors du pays.Voyez ce qu s’est passé en Espagne !»

Trump s’en prend violemment, sans le citer, au sénateur républicain John Mc Cain qui a fait échouer l’abrogation de l’ObamaCare, et promet qu’il n’abandonnera jamais.

Le fameux «YOU’RE FIRED !» qui a rendu célèbre Donald Trump.

«Les ratés de Washington qui s’opposent à notre mouvement sont les mêmes qui ont sacrifié notre souveraineté et nos richesses»

«Nous ne permettrons plus aux autres pays de fermer nos usines et voler nos emplois.Nous achèterons et embaucherons américain»

«J’ai retiré les Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat, qui est destructeur d’emplois»

«Depuis que j’ai pris mes fonctions :
– + 1 million d’emplois dans le privé
– Chômage au plus bas depuis 17 ans
– Salaires en hausse
– Record de la bourse
– Croissance économique : +2.6 points»

«Nous vivons selon les mêmes lois, élevons nos enfants avec les mêmes valeurs, avons tous été créés par le même Dieu tout puissant»

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X