Plein ecran

Le président du Zimbabwe : « Les tueurs de fermiers blancs ne doivent pas être poursuivis »

Août
2017

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a déclaré que les personnes qui ont assassiné des agriculteurs blancs lors d’une purge approuvée par le gouvernement dans les années 2000 ne seront jamais poursuivies.

Le président de 93 ans a prononcé un discours à un rassemblement à Harare lundi pour marquer la « fête des héros », qui commémore les soldats qui ont combattu pour le pays, en particulier dans sa guerre d’indépendance contre les colonisateurs britanniques.

Le Zimbabwe a mis en œuvre un programme controversé de réforme agraire en 2000 qui a vu les partisans de Mugabe envahir et saisir des centaines de fermes appartenant à des blancs à travers le pays. Les saisies violentes ont entraîné le meurtre de plusieurs agriculteurs blancs.

« Nous ne poursuivrons jamais ceux qui ont tués les agriculteurs blancs. Je demande pourquoi devrions-nous les arrêter? « , A déclaré Mugabe, selon le journal d’information du Zimbabwe NewsDay.

Newsweek

Younès Abouyaaqoub, auteur de l'attentat de Barcelone, abattu par la police alors qu'il criait "Allah Akbar" (MàJ vidéos)
Tranche de vie en Angleterre : un graffiti "aucun Blanc autorisé après 20h" sur un mur de Birmingham

Commentaires

Accueil
Menu
X