Plein ecran

Journaliste Russia Today : «Les frontières ouvertes de l’Union Européenne aident les terroristes à s’enfuir»

21/08

Journaliste de Russia Today : «Les frontières ouvertes de l’Union Européenne aident les terroristes à s’enfuir»
– Russia Today, 21 août 2017, 10h00 (traduction @fandetv)

Murad Gazdiev : «A Nice, en ces jours de surveillance totale, les radicaux, qui sont souvent connus de la police, peuvent descendre. Plus de 100 personnes peuvent s’enfuir en plein jour. Ils peuvent traverser 26 pays européens, et il n’y aura pas 1 seul contrôle de frontière dans tout leur trajet

Police espagnole : «Nous suspectons l’assaillant de Barcelone d’avoir rejoint la France. Nous n’avons pas d’information spécifique là-dessus, mais ce n’est pas exclus.»

Murad Gazdiev : «Effrayant, n’est-ce pas ? Vous auriez cru que l’Europe apprendrait la leçon dès la 1ère fois, ou la 2ème, ou la 3ème. Combien d’attentats y a-t-il seulement eu ces 3 dernières années ? Triste. Et la réalité tragique, c’est que les Européens s’y perdent.»

Juan Ignacio Zoido (Ministre de l’intérieur espagnol) : «Nos coeurs ont été brisés par les attentats de Paris, Nice, Berlin, Stockholm, Manchester, Londres, et d’autres villes. De nos jours, malheureusement, la vague de terrorisme international nous frappe brutalement, Barcelone et Cambrils étant les dernières scènes de l’injustice terroriste.»

Murad Gazdiev : «Voici une petite carte des récentes destinations européennes des Djihadistes. Anis Amri avait écrasé près de 70 personnes à Berlin, puis s’était rendu jusqu’en Italie, avant d’être arrêté par hasard. Ahmad Almohammad avait fait un long voyage de la Grèce vers la France, traversant au moins 8 pays européens avec un faux passeport, avant de se faire exploser à Paris. Salah Abdeslam, impliqué dans les attentats de Paris qui ont tué et blessé près de 500 personnes, avait traversé au moins 9 pays européens avant l’attaque. Il était sur une liste de terroristes ! Et il avait finalement été retrouvé en Belgique. On dit que ce n’est pas la punition en elle-même qui dissuade le crime, mais le caractère inévitable de la punition. Mais grâce aux frontières ouvertes de l’Europe,Les potentiels terroristes savent que quoiqu’il arrive, ils auront toujours une chance de s’échapper.»

Commentaires

X