Plein ecran

Jean-Yves Le Gallou : «Le Monde reproche à Donald Trump d’avoir révélé la violence de l’extrême gauche»

20/08

Le 18 août sur TV Libertés, Jean-Yves Le Gallou expliquait que la réaction offusquée du Monde suite aux accusations de «violence des deux côtés» par le président Trump lors des affrontements entre antifas et néo-nazis à Charlottesville montrait à quel point l’extrême gauche et les médias étaient de connivence.

En fouillant un peu, dit le journaliste, on retrouve un tweet du maire adjoint de Charlottesville (qui a donné l’ordre à la police de ne pas intervenir lorsque les antifas et les anarchistes sont devenus violents, et n’a pas interdit leur contre-manifestation), qui affirme que «les femmes blanches sont le diable».
© Christian Larnet pour Dreuz.info

(Voir à 11min05 et 29min19)

https://www.youtube.com/watch?v=oB0EOTzs7P4

 


 

Jean-Yves Le Gallou : «Ce qui est reproché à Donald Trump, c’est d’avoir expliqué que les violences venaient des deux côtés, ce qui est LA RÉALITÉ ABSOLUE. Et ce que Le Monde dénonce – « indignation générale » … « générale » ? C’est l’indignation des médias, mais le monde n’existe qu’à travers les médias pour Le Monde ! » – sur l’extrême droite, et ce qui est surtout reproché, c’est ce que Le Monde appelle « La Transgression Sans Précédent », c’est d’avoir dit que les manifestants anti-racistes ou les manifestants d’extrême gauche pouvaient être violents, alors qu’on le sait, ils sont systématiquement violents. Si on regarde en termes de manifestations en France, comme aux Etats-Unis, la majorité des violences vient des manifestations d’extrême gauche, donc Trump n’a fait que dire cela, mais il a commis une « Transgression Sans Précédent » ! C’est dire à quel point l’extrême gauche et le système médiatique vivent de manière connivente.»

Hervé Grandchamp : «Vous étiez en train de souligner la violence des « anti-racistes » comme ils se désignent. Et bien, il suffit de fouiller un petit peu sur internet, et de retrouver des vieux tweets du maire-adjoint de Charlottesville, Wes Bellamy, qui disait il y a quelque temps déjà « White Women = Devil », c’est à dire en français « Les femmes blanches sont égales au diable »

 
Jean-Yves Le Gallou : «Un coup de chapeau à Donald Trump, le président américain, parce qu’il a refusé de céder au dictat médiatique. Il a voulu rappeler la vérité, à savoir que la vérité était complexe, et qu’il n’y avait pas d’un côté des gentils militants anti-racistes, des gentils militants d’extrême gauche, et de l’autre côté des très méchants racistes. Il a rappelé que la réalité était infiniment plus complexe. Il a refusé de céder à la tyrannie médiatique, et ça, ça mérite un coup de chapeau


Voir aussi :
Charlottesville : Trump condamne les extrémistes de gauche et de droite (vidéos) (16/08/17)
Charlottesville : Près de 70% des électeurs républicains approuvent la réponse de Trump (17/08/17)
Trump : «Obama ne disait jamais “C’est à cause des terroristes islamiques”» (+ vidéos du meeting) (23/08/17)

Commentaires

X