Plein ecran

Migrants. L’objectif du gouvernement : que plus personne ne soit sans abri d’ici la fin de l’année

09/08

Neuf mois après le démantèlement de la « jungle » de Calais, les premiers migrants sont arrivés dans les deux nouveaux centres d’accueil situés à Bailleul et Troisvaux (Pas-de-Calais). Le centre d’accueil de Troisvaux est une ancienne abbaye cistercienne.

L’objectif pour le gouvernement : que plus personne ne soit sans abri d’ici la fin de l’année.

Pour eux, Calais c’est fini. Un couple d’Érythréens découvre sa chambre. Un lit au sec après plusieurs semaines à errer avec leur bébé. « Aujourd’hui, je suis heureux, car j’ai un toit et un endroit pour vivre, mais ce dont j’ai le plus besoin, ce sont des papiers. Quand je les aurais, je serais vraiment très heureux« , confie le père de famille au micro de France 3.


Les premiers migrants sont arrivés dans les nouveaux centres d’accueil

Le matin encore, ils vivaient sur un terrain vague. Ici, tous les jours, les agents de l’office de l’immigration tentent de convaincre les migrants de rejoindre le nouveau camp. Une mission difficile. Ce matin-là, ils réussiront à en convaincre 45. À leur arrivée, ils sont pris en charge, mais ici, c’est avant tout un abri d’urgence où ils ne pourront rester que deux semaines avant d’être envoyé dans un autre centre, permanent, lui. Il resterait encore environ 400 migrants à Calais.

francetvinfo

Aide aux migrants. Cédric Herrou : "La justice applique des idées d'extrême droite"
Mère de famille mortellement poignardée à Valence (26) : la garde à vue du suspect tunisien prolongée

Commentaires

Accueil
Menu
X