Plein ecran

Suisse: un élu prêt à renoncer à son passeport français s’il devient ministre

08/08

Pierre Maudet, un élu franco-suisse du canton de Genève, s’est déclaré prêt à renoncer à son passeport français s’il est nommé ministre, afin de désamorcer une polémique déclenchée par un parti de la droite populiste.

« J’ai reçu la nationalité française à ma naissance sans l’avoir demandée. (…) Si je devais être nommé conseiller fédéral (ministre), après une discussion collégiale, je pourrais rendre mon passeport français, quitte à le reprendre à la fin de mon mandat« , a déclaré l’élu genevois de 39 ans, cité par la Tribune de Genève et considéré comme une étoile montante de la scène politique suisse.

Membre du gouvernement du canton de Genève depuis 2012, Pierre Maudet est en charge du secteur de la sécurité et de la police. Il est membre du parti libéral-radical. Le futur conseiller fédéral doit être élu par le Parlement le 20 septembre.

Quelque 900.000 Suisses ont une double nationalité, et selon l’élu franco-suisse, celle-ci « ne fait pas de moi, ni des quelque 900.000 Suisses qui sont dans le même cas, des citoyens de seconde zone« .

bfmtv

Actes de vol en Allemagne : les ressortissants algériens en haut du tableau
Karlsruhe (All.) : un Congolais agresse des clients dans un supermarché puis mord les policiers venus l'arrêter

Commentaires

Accueil
Menu
X