Plein ecran

Hambourg : le terroriste était un demandeur d’asile débouté « qui n’a pu être reconduit à la frontière »

Juil
2017

Un homme originaire des Emirats arabes unis, expulsable après que sa demande d’asile a été refusée, a tué vendredi au couteau une personne et en a blessé six autres à Hambourg (Allemagne) en criant « Allah Akbar », un acte qualifié d' »attentat » par le maire.

Si la piste islamiste se confirmait, il s’agirait du premier attentat de ce type en Allemagne depuis décembre, lorsque le Tunisien Anis Amri avait foncé sur la foule d’un marché de Noël à Berlin, faisant 12 morts et 48 blessés.

Alors que la police allemande reste encore prudente sur les motivations de l’agression au couteau survenue dans une rue très commerçante de la ville portuaire du nord de l’Allemagne, le maire l’a qualifiée dans la soirée d' »attentat ».

« Je suis scandalisé par l’attentat odieux qui a causé la mort d’au moins un habitant de Hambourg », a indiqué Olaf Scholz dans un communiqué.

Il a aussi révélé qu’il avait été commis par un demandeur d’asile, un homme de 26 ans originaire des Emirats arabes unis, de surcroît en instance d’expulsion mais qui n’a pu être reconduit à la frontière faute de documents d’identité en règle.

« Ce qui me rend encore plus en colère est que l’auteur est manifestement quelqu’un qui cherchait refuge en Allemagne et qui a détourné sa haine contre nous », a souligné le maire social-démocrate.

Lalibre.be

Pau : l’homme qui avait démembré le corps d'un collégien en 2011 est libre
Le FMI presse les pays d'éviter le protectionnisme "à tout prix"

Commentaires

Accueil
Menu
X