Plein ecran

Patrick Girard : «Macron a le côté aimable du jeune homme brillant, mais c’est un gamin détestable, autoritaire, dogmatique»

16/07

Patrick Girard sur le clash entre Emmanuel Macron et le Général de Villiers : «Derrière le sourire, le charme, la séduction, Emmanuel Macron c’est du Guizot enrobé de Lamartine, il a ce côté suave et aimable du jeune homme brillant, mais qui est en fait un gamin détestable qui est autoritaire, dogmatique, et qui ne tolère pas la moindre dissension vis-à-vis des décisions de son « génie » (…) Il a toujours été comme cela dans sa conduite des affaires publiques, il n’a jamais toléré la moindre contradiction (…) Parce qu’il a tiré les leçons du précédent quinquennat et qu’il a vu un François Hollande amateur de la synthèse jusqu’au dernier moment, toujours prêt à réconcilier Paul avec Jacques et à faire des motions nègre blanc, lui a décidé que ce n’était pas sain, et qu’il serait autoritaire.»

– LCI, 15 juillet 2017, 23h20


 

Patrick Girard sur l’accueil fait aux chefs d’Etat : «Emmanuel Macron fait penser au prince de Talleyrand qui savait admirablement traiter ses invités. C’est un excellent maître d’hôtel qui fait le lien avec les invités, mais si on essaie d’analyser les résultats obtenus par Emmanuel Macron sur la scène internationale depuis 6 semaines, y’a pas grand chose ! Mais il y a l’illusion, c’est la fête !»

Voir aussi : Vincent Hervouët : «On regarde Macron avec indulgence, mais au Conseil Européen il s’est ramassé totalement»

Commentaires

X