Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Haute-Savoie (74) : la préfecture organise l’abattage des milliers de bêtes tuées pour l’Aïd-el-Kébir

J-6

La préfecture de Haute-Savoie vient de communiquer en amont de la fête musulmane de l’Aïd El-Adha qui doit se tenir autour du 1er septembre prochain. Si la date est encore loin, elle invite les fidèles à réserver dès maintenant une place dans un des abattoirs agréés pour faire égorger un mouton.

Dans le département trois établissements sont ainsi agréés par le préfet : à Megève et Bonneville (abattoirs habituels) et à Saint-Martin-Bellevue (abattoir temporaire). Seuls ces sites sont habilités à abattre les moutons, agneaux ou bovins selon le rituel musulman. La préfecture rappelle que « conformément à la réglementation, les animaux seront sacrifiés par des sacrificateurs habilités par la Mosquée d’Évry ou les Grandes Mosquées de Paris et de Lyon ».

Des milliers d’animaux seront ainsi abattus sur le département. La capacité de l’abattoir de Megève est estimée à 800 moutons sur trois jours, celle de Saint-Martin-Bellevue à 1 800 agneaux sur trois jours. Celui de Bonneville, en revanche, ne traitera que les bovins.

Compte tenu de l’affluence, la préfecture de Haute-Savoie insiste sur les réservations en amont auprès des abattoirs : « Il est demandé de réserver le plus tôt possible auprès de l’abattoir de votre choix. »

La capacité des sites n’est pas extensible. L’an dernier, à Megève, le responsable du site expliquait son timing : « Presque 300 abattages ont été comptabilisés sur le premier jour ; c’est vraiment le maximum car ils prient au lever du soleil et viennent ensuite, donc on n’a pas commencé avant 9 h 30. On essaie de faire 30 agneaux à l’heure. »

Le Messager

Merci à resurgence

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X