Plein ecran

Coup de gueule d’un journaliste contre Macron qui se démène pour obtenir les JO qui nous coûteront une fortune

10/07

Coup de Gueule de Denis Demonpion (L’Obs) contre Emmanuel Macron qui se démène pour obtenir les JO qui coûteront une fortune au contribuable.
– LCI, 10 juillet 2017, 17h45

Denis Demonpion (L’Obs) : «Le Président de la République se démène pour défendre ces JO, mais il cherche à faire des économies, or on sait que les Jeux Olympiques, ça coûte très cher. Ceux de 2020 au Japon, le Japon avait tablé sur un investissement de 4 milliards et demie, ils en sont à 11,2 milliards, et ce n’est pas terminé. Les Anglais, eux, on se souvient des Jeux Olympiques de Londres, et là encore, les investissements ont plus que doublé, et les Anglais paient toujours l’ardoise. Est-ce que la France fera mieux ? Peut-être qu’Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, maire de Paris, ont des cartes dans leur manche, parce qu’on voit pas bien comment la France échapperait à ces dépenses somptuaires, d’autant que, vous savez bien que pour ces Jeux Olympiques, les fédérations sont exonérées pour la plupart de taxations pour permettre le cirque généralisé. Sans compter que Paris est déjà très encombré, très pollué avec les voitures, alors je vous raconte pas on peut imaginer ce que ce sera si on a les Jeux Olympiques dans les rues de Paris.»

Geoffroy Lejeune (Valeurs Actuelles) : «Quand on regarde l’envers de la médaille, je souscris évidemment à tout ce que vient de dire Denis, c’est une catastrophe pour la ville qui accueille. Moi, ce qui m’amuse dans cette histoire, c’est juste qu’Anne Hidalgo a fait un forcing d’enfer pour obtenir ces JO, pour faire sa propre publicité, sa propre communication. Et ce qui m’amuse beaucoup, c’est qu’Emmanuel Macron est en train de récupérer à son profit cette opération, avec ces gants de boxe, le tennis sur le Pont Alexandre III à Paris, etc. Et finalement, ça va être l’arroseuse arrosée un peu, c’est-à-dire que sa ville va payer la facture, mais c’est même pas elle qui va en récupérer les lauriers. Je trouve ça juste un peu cruel pour Notre Drame de Paris, comme on dit.»

Denis Demonpion (L’Obs) : «Les images sont belles, mais attention à l’ardoise ! Et l’ardoise, qui la paiera ? Le contribuable. Aujourd’hui, on parlait de 110 athlètes qui défendent les Jeux Olympiques, ils y ont tout intérêt, la plupart sont domiciliés ailleurs qu’en France, donc ils paient pas d’impôts en France, donc c’est facile pour eux de signer des pétitions et de parader

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X