Plein ecran

Stockholm (Suède) : 94,5% des individus impliqués dans la délinquance organisée sont d’origine étrangère

05/07

Alors que la Suède était autrefois un pays paisible qui connaissait peu de délinquance, l’arrivée massive de migrants a modifié la donne et la criminalité a explosé.

Une étude du quotidien suédois Expressen montre qu’au sein de la capitale du pays, Stockholm, 94,5 % des personnes impliquées dans la délinquance organisée ont au moins un parent d’origine étrangère et 82 % ont leurs deux parents qui sont originaires d’un autre État. Les pays dont sont originaires ces délinquants sont avant tout l’Irak, la Somalie, la Syrie et la Turquie.

En Suède, 61 zones sont définies comme « vulnérables » et au sein de ces endroits, les allochtones sont massivement surreprésentés. Une responsable de la police, Linda Staaf, déclare : « Au sein de ces zones vulnérables règnent les criminels. Autrefois, ils tiraient dans les jambes afin d’intimider, désormais ils tirent dans la tête pour tuer. »

Une enquête précédente, conduite par l’organe de presse Dagens Nyheter, montre que 90 pourcents des personnes impliquées ou soupçonnées d’être impliquées dans des délits avec arme(s) à feu ont une origine étrangère, la plupart étant des hommes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Traduction de Lionel Baland

Merci à Jérémy Triboque

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X