Plein ecran

Calais (62) : violentes rixes entre migrants dans un quartier résidentiel

03/07

Une énorme rixe a éclaté entre une centaine de migrants africains à Calais, faisant plusieurs blessés. Des images ont émergé sur les réseaux sociaux, témoignant du chaos de la scène. «Les rixes entre Éthiopiens et Érythréens ont commencé le 30 juin au soir dans le secteur de la zone des Dunes, avec plusieurs interventions de CRS pour les disperser», a déclaré le sous-préfet du Pas-de-Calais, Vincent Berton, ajoutant que deux groupes d’environ 50 personnes de chaque camp se sont opposés dans la zone où ont lieu les distributions de repas effectuées par les associations. Les affrontements ont repris le 1er juillet en début-d’après midi pour un motif inconnu.

La bataille en règle qui a opposé des migrants éthiopiens et érythréens le 1er juillet à Calais et fait 16 blessés dont un grave, a été en partie filmée par une habitante de la ville.

Sur les images qu’elle a diffusées sur son compte Facebook et qui ont depuis été partagées plus de 13 000 fois, des dizaines de migrants – certains armés de bâtons – courent dans la rue d’un quartier résidentiel de l’Est de Calais, dans une tension palpable. Puis ils se regroupent à l’angle de la route de Gravelines et du chemin des Communes et commencent à lancer des pierres et se ruer en direction de leurs adversaires, recherchant visiblement l’affrontement frontal.

Sur une autre des vidéos, un groupe de migrants avance d’un pas résolu, et semble en invectiver un autre, qui n’apparaît pas sur les images.

Émilie Leclercq

Merci à Pythéas

Marseille : une femme tuée en voulant faire un constat
Suède : un orchestre pour les réfugiés

Commentaires

Accueil
Menu
X