Plein ecran

À Francfort-sur-le-Main, les Allemands de souche sont désormais minoritaires

30/06

Francfort-sur-le-Main prend de plus en plus de couleurs – la moitié des habitants environ sont issus de l’immigration. Le nombre exact des personnes d’origine immigrée dépend de la définition et des bases de données. Selon le registre de la population, leur pourcentage se situait dernièrement à 51,2 pour cent et pour la première fois donc au-dessus de la marque des 50 pour cent, comme l’a déclaré lundi Sylvia Weber (SPD), la responsable à l’intégration. Si l’on en croit le microrecensement, leur pourcentage n’est que de 44,7 pour cent. La tendance est en tout cas à la hausse.

«Nous sommes une ville sans majorité», a déclaré Weber. Francfort se compose de «minorités plus ou moins grandes». Les 194 États du monde sont représentés à Francfort à 90%. La plus grande minorité sont les Turcs, suivis par les Croates, les Italiens et les Polonais. Plus de 60% des étrangers sont des citoyens de l’UE. «Presque tous vivent légalement ici», a souligné Weber, ceux qui sont tenus de quitter le territoire ou n’ont pas d’autorisation de séjour ne représentent que 3,5 pour cent.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Source

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X