Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Paris (20e arr.) : 20 minutes de terreur pour une nounou et deux bébés face à leur agresseur et braqueur

15/06

La nounou, âgée de 27 ans, a essayé de se défendre. Il l’a frappée, l’a enfermée dans une des chambres, a tiré les rideaux, l’a ligotée au pied d’un lit pendant qu’il dépouillait l’appartement.

Les faits ont eu lieu mardi, en plein après-midi, rue de la Réunion (XXe), dans le quartier Buzenval, à Paris. Ce mercredi, les parents sont allés déposer plainte au 36, quai des Orfèvres. Jeudi, les bébés, qui ont été également frappés, seront reçus à l’UMJ (Unité médico-judiciaire) afin que les médecins établissent leur traumatisme et leur préjudice physique pour les suites judiciaires. Le braqueur avait visiblement repéré ses proies. «Il savait que la nounou promenait tous les jours à 15 heures les bébés dans une double poussette au parc. Il les a suivis et les a attendus».

Vingt minutes de terreur. Un braqueur a surgi à sa porte, un collant sur le visage, l’a jetée à terre avec les deux bébés qu’elle gardait, âgés de 7 et 18 mois, et a pointé son revolver sur sa tempe. «Les bébés criaient. Il les a mis en joue !», s’indigne une source proche du dossier. «Un truc de fou».

Les faits ont eu lieu mardi, en plein après-midi, rue de la Réunion (XXe), dans le quartier Buzenval, à Paris. Ce mercredi, les parents sont allés déposer plainte au 36, quai des Orfèvres. Jeudi, les bébés, qui ont été également frappés, seront reçus à l’UMJ (Unité médico-judiciaire) afin que les médecins établissent leur traumatisme et leur préjudice physique pour les suites judiciaires. Le braqueur avait visiblement repéré ses proies. «Il savait que la nounou promenait tous les jours à 15 heures les bébés dans une double poussette au parc. Il les a suivis et les a attendus». (…)

Le Parisien

Merci à Sepultura

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X