Plein ecran

L’agresseur de Notre-Dame de Paris, Farid Ikken, est étudiant en journalisme à Metz (Màj : pour son directeur de thèse, « il était doux comme un agneau »)

07/06

07/06/2017

Une vidéo d’allégeance à l’État islamique a été retrouvée au domicile Farid Ikken. En plus de son marteau, il était également armé de deux couteaux au moment de l’attaque.

LCI


Arnaud Mercier, aujourd’hui professeur d’information et de communication à Paris II-Assas, a été le directeur de thèse de Farid Ikken qui a pris pour cible des policiers sur le parvis de Notre-Dame de Paris ce mardi. Les deux hommes se sont connus en 2013 alors qu’Arnaud Mercier enseignait à Metz. Tout au long de leurs rencontres, Arnaud Mercier n’a jamais soupçonné qu’un basculement était possible chez ce thésard.

« Cela me laisse complètement pantois et estomaqué« , confie ce professeur qui se souvient d’un homme « doux comme un agneau ». « Il était à mille lieues de tous les idéaux islamistes de détestation de l’occident« , souligne le chercheur avant d’évoquer le parcours de son élève.


06/06/2017

L’homme de 40 ans qui a attaqué au marteau un policier ce mardi après-midi sur le parvis de Notre-Dame à Paris est un étudiant de Metz. Journaliste en Suède et en Algérie, il est scolarisé à l’université de Lorraine depuis 2014, en doctorat de journalisme au CREM, le centre de recherche sur les médiations.

(…) L’agresseur originaire d’Algérie est né en 1977, il a été journaliste en Algérie croit savoir l’université de Lorraine, avant d’arriver à Metz en 2014 pour suivre une thèse sur les médias. Après la mutation à Paris du directeur de thèse à la rentrée 2015-2016, l’étudiant quadragénaire avait déménagé dans le Val d’Oise pour rejoindre son professeur début 2016, tout en restant inscrit à Metz. Un étudiant qui ne « montrait rien de suspect » selon le président de l’université de Lorraine Pierre Mutzenhardt « son directeur de thèse est le premier surpris, il est dans l’incompréhension totale, il travaillait sur le journalisme, sur des sujets plutôt ouverts, il n’avait jamais montré des signes de radicalisation« 

(…) France Bleu

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X