Plein ecran

Creissan (34) : Séquestré et battu à mort par Djamel et ses complices, « un remake du gang des barbares »

06/06

La famille du jeune Sofiane Perrin, battu à mort à coup de batte de base-ball alors qu’il était séquestré en 2016, témoigne pour la première fois.

« Pour moi, ce sont des bourreaux. Je ne veux pas qu’ils sortent. Comment peuvent-ils même demander à ressortir ?” Dans son appartement de Creissan, un petit village proche de Béziers, Laurence Perrin balance entre douleur et colère. Le 30 mars 2016, Sofiane, son fils de 17 ans, était jeté depuis une voiture sur un trottoir de Montpellier, près de la clinique Clémentville. Il n’y avait plus rien à faire pour l’adolescent, battu à mort pendant plusieurs heures à coup de batte de base-ball après avoir été séquestré. (…)

Djamel Fellah, 34 ans, qui a déposé récemment des demandes de remises en liberté, était sorti de prison quelques mois seulement avant cette nuit d’horreur qui a coûté la vie à Sofiane Perrin. En 2008, il avait participé à une bagarre, dans le quartier de Figuerolles, avec un quinquagénaire pris de boisson et armé d’un couteau : avec un autre jeune homme, ils avaient jeté la victime à terre. Frappé à la tête, l’homme est depuis dans un état végétatif. Djamel Fellah a écopé de dix ans aux assises et en a purgé sept.

Midi Libre

Merci à Comte Zero

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X