Plein ecran

Aulnat (63) : « Je pensais qu’ils allaient m’égorger » déclare une octogénaire agressée chez elle

Juin
2017
Louisette tremble encore en racontant la violente agression dont elle a été victime : au milieu de la nuit du mercredi 31 mai au jeudi 1er juin, deux hommes sont entrés chez elle par effraction, à Aulnat. L’un la maintenait sur son lit pendant que l’autre fouillait toute la maison.

Sur son avant-bras gauche, de nombreux bleus très marqués, si gros qu’ils se rejoignent. Sur sa main gauche, les doigts sont rouge vif et peinent à dégonfler.

Ces traces sur sa peau, ce sont les stigmates de la violente agression dont Louisette (*) a été victime, chez elle, dans sa maison d’Aulnat, dans la nuit du 31 mai au 1er juin.

Assise sur le fauteuil de son salon, sous le regard de sa belle-fille, cette dame de 85 ans raconte : « Il devait être deux heures du matin. J’ai entendu du bruit, sur une porte ou une fenêtre. J’ai essayé de mettre un pied par terre pour me lever. Mais aussitôt, quelqu’un s’est rué sur moi. Il était cagoulé, et habillé en noir. Il a mis sa main sur ma tête. Il avait un gant. Et il m’a repoussée sur le lit. Il m’a mis sa lampe torche dans le visage, puis il m’a maintenu par les poignets. »

La Montagne

Merci à Georges Danton

Mâcon (71) : ils installent une piscine dans la cour d’une crèche car le Ramadan est éprouvant
Les antifascistes veulent sortir de leur isolement

Commentaires

Accueil
Menu