Plein ecran

Orange (84) : Fatiha et sa fille Siham condamnées pour traite d’être humain

Juin
2017

Fatiha Lakhal, 53 ans, et sa fille Siham Kababat, 30 ans, répondaient de violences sur une jeune Marocaine qu’elles auraient exploitée à leurs domiciles d’Orange pendant des années. Les deux Orangeoises ont été reconnues coupables d’actes de maltraitance et de prostitution sur une adolescente

Il était également reproché à Fatiha Lakhal d’avoir prostitué la jeune fille. Des allégations mensongères pour les deux femmes qui assurent que la plaignante a dénoncé des faits imaginaires dans le seul but d’obtenir des papiers et ainsi pouvoir résider en France.

Ce dossier, comme cela ressort des débats, s’inscrit dans le contexte particulier d’une filière d’immigration clandestine de jeunes femmes marocaines qui alimentaient des réseaux de prostitutions sur la ville d’Orange. C’est dans ce cadre que Souad, qui prétend être arrivée clandestinement en 2004 à bord d’une camionnette avec d’autres filles dans la cité des Princes, aurait été prise en charge par Fatiha Lakhal.

Déscolarisée, la jeune Souad alors âgée de 10 ans aurait été réduite en état d’esclavage : giflée, frappée à coups de chaussures, de fourchettes, humiliée, parfois brûlée avec des cigarettes, elle devait faire les tâches ménagères, la cuisine et s’occuper des enfants de la famille. À l’âge de 15 ans, elle aurait dû se prostituer. En mai 2009 après une fugue, elle ira vivre chez Siham Kababat où elle sera victime de nouvelles violences et contrainte de s’occuper des cinq enfants de la famille.

(…)

Après délibéré, le tribunal suit les réquisitions du ministère public et condamne Fatiha Lakhal à une peine de 4 ans de prison dont 2 ans avec sursis et Siham Kababat à deux ans dont un avec sursis. Le tribunal indique que la partie ferme, aménageable sera exécutée avec un placement sous surveillance électronique.

La Provence

Merci à Lilib

Clichy-sous-Bois (93) : ils avaient organisé un barrage payant devant le marché du ramadan
Pour le Washington Post, la poignée de main de Macron a poussé Trump à se retirer de l'accord de Paris

Commentaires

Accueil
Menu