Plein ecran

Stéphanie Jannin (candidate En Marche) visée par une enquête pour prise illégale d’intérêts

31/05

Montpellier : la candidate LREM Stéphanie Jannin visée par une enquête

La candidate aux législatives a été auditionnée la semaine dernière avec son conjoint dans une affaire présumée de prise illégale d’intérêts.

Il fallait que cela tombe en pleine campagne des législatives. Stéphanie Jannin, candidate (LREM) sur la 2e circonscription, a été entendue la semaine passée par la police judiciaire dans l’affaire de la construction de 63 logements sociaux sur Las Rébès. Cela fait suite à une plainte déposée il y a un an par l’association Les enfants de la Colline qui entendaient défendre cet espace vert.

Les suites judiciaires éventuelles bientôt connues

Sur l’affaire présumée de prise illégale d’intérêts la justice cherche à savoir si le rôle d’élue de Stéphanie Jannin a pu profiter à son conjoint d’une quelconque manière, ce que conteste cette dernière. Selon le parquet, l’enquête judiciaire serait arrivée à son terme. Il devrait décider “dans les jours ou les prochaines semaines” quelles suites il donnera à cette enquête. L’ouverture d’une information judiciaire ne paraît pas privilégiée mais une citation directe devant le tribunal correctionnel n’est pas à exclure.

Article intégral sur midilibre.fr


Voir aussi :
Législatives : ces candidats macronistes qui ont dérapé
Richard Ferrand (candidat En Marche) visé par une enquête préliminaire du parquet de Brest
Véronique Avril (candidate En Marche) accusée d’avoir loué un logement insalubre à prix exorbitant
Houmria Berrada (candidate En Marche) a été condamnée pour falsification de diplôme
Romain Grau (candidat En Marche) visé par une enquête pour harcèlement moral
Olivier Serva (candidat En Marche) : «L’homosexualité est une abomination»
Olivier Véran (candidat En Marche) avait embauché sa soeur comme assistante parlementaire
Buon Tan (candidat En Marche) est visé par une enquête pour détournement de fonds
Yanis Khalifa (suppléant En Marche de Sira Sylla) accusé d’être un islamiste
Alain Brevet (suppléant En Marche d’Isia Khalfi) mis en examen pour agressions sexuelles dans un foyer de réfugiés

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X