Plein ecran

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka dénoncent les deux fondamentalismes, « islamique » et « laïc »

Mai
2017

Farhad Khosrokhavar et Michel Wieviorka publient « Les juifs, les musulmans et la République ». Présentation du livre sur Saphirnews.

Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l’homme. Michel Wieviorka , est sociologue, il dirige la Maison de la Fondation des Sciences de l’Homme.

Les sociétés européennes font face à deux crises : celle du «multiculturalisme anglais» et celle du «monoculturalisme français». Dénonçant à la fois « un fondamentalisme islamique » et « un fondamentalisme laïc », les deux sociologues prônent un nouveau modèle de société.

Pour contrer le nationalisme et le terrorisme, les solutions sont à trouver dans «les échanges et une réflexion commune entre juifs et musulmans», qui peuvent dès lors devenir « le modèle d’un dialogue généralisé dans une République plus tolérante, plus ouverte et plus humanisée ». , Les co-auteurs appellent ainsi de leurs vœux à un « néorépublicanisme », à même de conjuguer les valeurs démocratiques et la reconnaissance des particularismes.

Le « coup de cœur » de Daniel Cohn-Bendit :


Les Juifs, les Musulmans et la République : le… par Europe1fr

En France, les juifs sont inquiets, ils constatent que l’antisémitisme dans le pays s’étend et revêt un tour meurtrier. Les musulmans, eux, sont soupçonnés de passivité ou de compréhension pour le jihadisme, leur intégration bute sur le racisme et les discriminations, et leur seule existence sur notre territoire a relancé les passions relatives à la laïcité. Enfin, notre république est en crise, impuissante bien souvent à se conformer à son propre idéal d’égalité et de fraternité.

Il est temps de transformer cette crise en débat et de repenser le vivre-ensemble. C’est ce que propose ce livre, à partir d’une hypothèse originale : les juifs et les musulmans, au-delà de ce qui les sépare, ne sont-ils pas les mieux placés pour réfléchir à l’aggiornamento du modèle républicain français ?

Pour permettre à la France de mieux affronter les grands périls actuels – le terrorisme, le racisme, la haine et l’intolérance – et pour préciser les contours d’un nouveau modèle à même de conjuguer les valeurs démocratiques et le respect ou la reconnaissance des particularismes ? […]

saphirnews

Egypte : l'EI revendique l'attentat qui a fait 29 victimes coptes. MàJ : les victimes ont refusé de renier leur foi
Alain Finkielkraut répond aux attaques de la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu