Plein ecran

43 % des électeurs d’Emmanuel Macron ont voté pour lui par opposition à Marine Le Pen

07/05

Selon l’institut Ipsos, 61 % des sondés ne souhaitent pas qu’Emmanuel Macron dispose d’une majorité absolue de députés à l’Assemblée nationale.

La France a inventé l’élection présidentielle à six tours : deux tours de primaire, deux tours de présidentielle et deux tours de législatives. Le sondage Ispos réalisé du 4 au 6 mai (*) atteste de l’indécision des Français et du fractionnement de la vie politique. À la question, souhaitez-vous qu’Emmanuel Macron dispose d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale, 61 % des sondés répondent par la négative. Les électeurs En marche ! (93 %), ceux du PS (à 67 %) et ceux du MoDem (à 71 %) y sont les plus favorables. L’UDI se partage à 50 %. Ce qui dessine les contours d’une majorité éventuelle de centre droit et de centre gauche assez conforme aux plans d’Emmanuel Macron.

Dans les raisons du vote en faveur d’Emmanuel Macron, 43 % des sondés mettent en avant leur opposition à Marine Le Pen. Un tiers des sondés ont voté Macron pour le renouvellement politique qu’il représente. 16 % approuvent son programme et 8 % ont voté pour sa personnalité. Ce qui souligne, si besoin est, la faible base électorale d’un président mal élu.

L’abstention, plus élevée que de coutume, recèle plusieurs types de comportements. Selon Ipsos, 31 % des électeurs qui se sont abstenus rejettent totalement les deux finalistes, 28 %, sans les rejeter, ne se reconnaissent pas dans les idées des deux finalistes.16 % des personnes qui se sont abstenues considèrent que leur vote ne sert à rien, la victoire de Macron étant courue d’avance. 15 % se sont abstenues pour des raisons de contraintes (indisponibilités diverses). Enfin, 10 % des abstentionnistes déclarent ne pas s’intéresser à la politique.

(…)

Le Point

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X