Plein ecran

Accusé d’agression sexuelle, un artiste russe s’étant cloué les testicules sur la place rouge obtient l’asile en France

Mai
2017

Devenu célèbre pour avoir arrosé d’essence et incendié les portes du siège de l’ex-KGB et s’être cloué la peau des testicules sur les pavés de la place Rouge, l’artiste s’était réfugié en France en janvier dernier pour, dit-il, échapper à «dix ans de camp».

L’artiste russe Piotr Pavlenski, qui défie régulièrement le Kremlin et affirme être menacé de dix ans de camp dans son pays sur de fausses accusations, a obtenu ce jeudi l’asile politique en France, a annoncé son avocate.

«L’artiste et sa compagne ont obtenu le statut de réfugiés politiques» auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), a déclaré Dominique Beyreuther Minkov. L’Office s’est refusé à tout commentaire, rappelant qu’il ne communiquait jamais sur ses décisions. Piotr Pavlenski et Oksana Chaliguina sont arrivés à Paris en janvier 2017, et estiment que s’ils étaient restés en Russie, ils auraient été condamnés et envoyés dans un camp en vertu de l’article 132 du Code pénal pour violences à caractère sexuel.

(…)

Le Figaro

Merci à MarcelVincent

St-Gratien (95) : la mosquée forcée de redevenir un pavillon
Nicolas Lebourg : "Des militants Républicains nous disent "Vous n'avez pas vu ça sur Fdesouche ?"."

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu