Plein ecran

Métro Étienne Marcel : un étranger assigné à résidence a tenté hier soir de s’emparer de l’arme d’un militaire

21/04

Valeurs actuelles s’est procuré, de source policière, le document sur lequel Fillon se basait pour parler “d’autres violences”. La note, remontée jusqu’au bureau du ministre de l’Intérieur, est ainsi intitulée : “01er arrdt, station de métropolitain “Etienne Marcel”, arrestation d’un individu ayant tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire de l’opération ‘Sentinelle’”. L’événement n’est pas lié aux coups de feu des Champs-Elysées, mais aurait pu mal tourner sans l’intervention des militaires, qui l’ont “immédiatement maitrisé”. […]

Selon nos informations, l’homme de la station Etienne Marcel était connu au traitement d’antécédents judiciaires “pour 21 rôles, (violences, vol, stupéfiant…)”. Il était assigné à résidence et devait être reconduit à la frontière, une mesure qui lui “avait été notifiée”, précise le document. La SRT Evangile, pôle de recherche de la brigade des réseaux ferrés, a été saisie des faits. […]

VA

Selon les informations recueillies par Le Figaro, le suspect, qui a tenté de dérober l’arme d’un soldat de l’opération Sentinelle en patrouille à la station Etienne Marcel, était connu des services de police pour des faits de violences, vol et trafic de stupéfiants, était en état d’ivresse au moment des faits. Il a été maîtrisé et placé en garde à vue.

Le Figaro


Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X