Plein ecran

Attentat déjoué : « la cible était à Marseille » affirme France 2, Marine Le Pen était-elle visée ?

Avr
2017

Marseille (Bouches-du-Rhône) était la cible de l’attentat déjoué, c’est désormais la conviction des enquêteurs. Dans l’appartement des suspects, deux éléments précis laissent à penser qu’ils s’apprêtaient à frapper la deuxième ville de France. Tout d’abord, dans l’une des pièces, la police a trouvé un plan de Marseille épinglé au mur.

Pas de point précis désigné, pas de trajet dessiné, rien qui puisse laisser deviner une cible précise dans la ville. Mais surtout, la police a retrouvé dans une armoire trois kilos d’explosifs.Trois petits paquets qui séchaient, du TATP, un explosif qui peut difficilement se transporter. Pour les enquêteurs, ces explosifs n’auraient pas pu être utilisés ailleurs qu’à Marseille ou sa périphérie. Alors pourquoi cette ville ? Visaient-ils un meeting comme celui de Marine Le Pen ce mercredi 19 avril à Marseille ou allaient-ils frapper un bureau de vote dimanche ? La police espère faire parler les ordinateurs retrouvés chez les suspects.

France Info

Russie : arrestation d'Akram Azimov, frère du kamikaze du métro de St-Pétersbourg
Macron :"la France avant ce drapeau [de l'UE] n'était qu'une vallée de larmes"

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X