Plein ecran

Sequedin : Clément Baur était incarcéré sous une fausse identité d’après La Voix du Nord

11h01

François Molins l’a indiqué, Mahiedine Merabet et Clément Baur se sont connus en détention, où ils ont partagé la même cellule pendant environ deux mois. C’était à la maison d’arrêt de Sequedin, au premier étage d’un des deux bâtiments hommes.

Mahiedine Merabet y purgeait une condamnation du 21 octobre 2013, prononcée par le tribunal correctionnel de Lille, pour trafic de stupéfiants. Clément Baur, lui, avait été condamné le 19 janvier 2015 pour usurpation d’identité. Or, c’est sous un faux nom qu’il a été écroué. La photo qui circule sur Internet le montrant avec une ardoise effaçable, dos à un mur gris, a été prise au greffe de Sequedin. Mais le numéro d’écrou ne correspond pas au détenu Clément Baur, mais à un certain « Israël », son alias djihadiste. Ce qui explique qu’aucune traces de Clément Baur ne soit visible dans les fichiers pénitentiaires de Sequedin…

La Voix du Nord

Bonne Dégaine

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. Merci de nous signaler les messages litigieux en appuyant sur le petit drapeau en haut de chaque commentaire.

X