Plein ecran

Attaque sur le bus de Dortmund (MàJ : l’auteur présumé arrêté, son mobile était financier)

21/04

21/04/17

La police allemande a arrêté vendredi l’auteur présumé de l’attaque à l’explosif contre le bus de l’équipe de foot de Dortmund, a indiqué le parquet, ajoutant que son mobile était financier et non « terroriste ».

[…] « Le parquet fédéral a fait arrêter aujourd’hui, le 21 avril 2017, un ressortissant germano-russe de 28 ans, Sergej W. par les agents du GSG9 », une unité d’élite, explique le communiqué du parquet, ajoutant que le suspect, qui spéculait sur une baisse du prix de l’action du club de Dortmund, voulait s’enrichir en attaquant l’équipe.

RTL.Be


13/04/17


12/04/17


Après les explosions visant un bus de l’équipe de football du Borussia Dortmund, le Parquet allemand n’exclut aucune piste. Mais la police allemande examine surtout la piste islamiste excluant celle d’extrême gauche. Deux suspects « islamistes » ont été identifiés, dont un a été interpellé, annonce le Parquet.
RTBF



Après l’attentat mardi soir contre un bus de l’équipe de Borussia Dortmund, les forces de sécurité examinent une possible origine islamiste de l’attaque. […] une lettre d’une page a été trouvée sur les lieux, commençant par les mots « Au nom d’Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux». Dans cet écrit, il est fait référence à l’attentat du marché de Noël à Berlin et il est affirmé que des Tornado allemands participent au meurtre de musulmans dans le califat de ce qu’on appelle l’État islamique.

C’est pourquoi des sportifs et d’autres célébrités, « en Allemagne et dans d’autres nations de croisés », sont inscrits dorénavant sur une « liste de personnes à abattre de l’État islamique ». Et cela aussi longtemps que les Tornado allemands n’auront pas été retirés et que la base aérienne américaine de Ramstein dans le Palatinat n’aura pas été fermée. La lettre ne porte aucune signature.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Süddeutsche Zeitung



11/04/17

Selon la police allemande, les trois explosifs utilisés contre le bus du Borussia Dortmund étaient « puissants » et auraient été cachés dans une haie à proximité d’un parking, près de l’hôtel où séjournaient les joueurs.

Une porte-parole de la police, interrogée par l’AFP, s’est refusée à commenter des spéculations de médias allemands faisant état d’un explosif actionné à distance et pointant la responsabilité possible de hooligans.

(…) Le figaro



Une explosion a eu lieu à proximité du bus de l’équipe de football du Borussia Dortmund, en Allemagne, alors que doit avoir lieu ce soir le match aller de quart de finale de Ligue des champions face à Monaco.

Selon la police, une personne a été blessée. D’après le journal allemand Bild , il s’agirait de Marc Bartra, le défenseur central espagnol du Borussia Dortmund. Il serait parti directement à l’hôpital. La tenue du match serait désormais menacé.

(…) Le Figaro

(Merci à Oreius)

Commentaires

X