Plein ecran

« L’extrême droite essaie d’imiter le Canal+ des années 1980 »

04/04

Pour le journaliste David Doucet, l’émergence d’une nouvelle génération de militants familiers des codes du Web s’inscrit dans une stratégie de guerre culturelle.

Ils affichent une grenouille rieuse comme emblème, partagent des blagues provocatrices sur les réseaux sociaux et incarnent la nouvelle jeunesse du Front national, jeune, connectée et insolente. Ces néosympathisants issus des forums de jeux vidéo jouent un rôle essentiel dans le bras de fer culturel que le parti mène avec la gauche, estime David Doucet, coauteur de La Fachosphère (Flammarion, 2016).
On a l’impression qu’une nouvelle génération de militants du Front national a émergé, très différente des militants traditionnels, plus connectée, plus à l’aise avec les codes du Web, plus insolente, aussi. Qu’en est-il exactement ?

On voyait déjà sur le site FdeSouche qu’il y avait différents publics, l’un traditionnel et un autre plus jeune, qui, à la manière de 4chan, était plus engagé dans le trolling, les provocations et l’activisme en ligne. C’est une génération qui a émergé sur les forums du « 15-18 » de Jeuxvideo.com au cours des années 2000. Au sein de ce forum, deux modèles de pensée ont scissionné, l’un humaniste, l’autre nationaliste. Lors d’un conflit par vidéos interposées entre un électeur frontiste appelé Vinceneil et des rappeurs (Truand 2 la galère) en 2008, FdeSouche a pris parti pour le premier. Il en a tiré parti. Il y a eu par la suite de nombreux clashs avec des rappeurs un peu caricaturaux comme Cortex, Morsay.
Pierre Sautarel le reconnaît volontiers, tout le monde y était gagnant, chacun y gagnait de la notoriété. Pour lui, cet épisode a eu « un gros impact sur la fréquentation de son site ». M. Sautarel qui n’est pas un geek, mais vient de l’activisme plus traditionnel (au FN, au MNR…), celui où l’on colle des affiches, a pu grâce à cet épisode toucher les forums de Jeuxvideo.com. Il y a par ailleurs eu des convergences entre ces internautes et FdeSouche, car c’est sur ce forum qu’ont été lancées de nombreuses opérations et campagnes en ligne, comme du harcèlement.

Comment expliquer l’importance iconographique qu’a prise la grenouille Pepe the Frog dans l’imagerie des partisans du Front national ?

L’extrême droite française a toujours été avant-gardiste et très engagée sur Internet. Le FN a été l’un des premiers partis à lancer son site, en avril 1996, mais ses troupes n’ont pas forcément fait preuve d’une grande créativité, par exemple dans l’utilisation des mèmes, ou de la présence sur Twitter, où FdeSouche est arrivé tardivement. Ce ne sont pas des geeks, ils se sont emparés de Pepe the Frog comme d’un moyen d’apparaître plus modernes qu’ils ne sont. Aujourd’hui, ils observent beaucoup ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique : utiliser des références de la pop culture, ça fait partie d’une stratégie de dédiabolisation.
Mais en même temps qu’ils copient les Etats-Unis, il y a aussi une dimension gramsciste [hégémonie culturelle] appliquée à Internet : ils estiment qu’ils ont perdu la bataille des idées dans les années 1970-1980 et essaient de faire ce qu’a fait Canal+, mettre beaucoup de second degré et d’humour pour se rajeunir et séduire. Ils essayent d’utiliser les techniques de leurs adversaires. Mais ils restent dans la copie, pas dans l’innovation. S’il existe un « Michelangelo du Web », il n’est pas dans la fachosphère française. Ils sont assez bons pour s’organiser et faire monter des trending topics sur Twitter. Mais en termes d’imagination, on reste sur du fac-similé, ils copient trop souvent l’alt-right américaine.

(…) Le Monde

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X