Plein ecran

« Le Grand-Maître du Grand Orient de France violemment agressé à coups de marteau et aspergé d’essence » (MàJ)

23/03

Le responsable du GODF, 51 ans, a indiqué avoir porté plainte. Une enquête pour « violences volontaires » a été ouverte et confiée à la Sûreté territoriale de Paris, a-t-on précisé de source policière. Les faits se sont produits vers 23h20 rue Cadet, dans le IXe, où se trouve le siège du Grand Orient. Une femme « armée d’un marteau » s’est « précipitée sur moi », a raconté Christophe Habas, qui a pu « la maîtriser avec l’aide de passants ». La femme a ensuite pris la fuite, et le grand maître du GODF, médecin de profession, s’en est sorti « avec quelques égratignures ».
La femme « a tenu un propos antisémite », selon la victime. « Je pense que c’était aussi antimaçonnique », a ajouté Christophe Habas, pour qui le profil de l’auteur « semble coïncider » avec celui d’une femme aperçue récemment en train d’inscrire des propos hostiles aux francs-maçons sur le bitume de la rue Cadet. Selon Christophe Habas, par ailleurs chef du service de neuro-imagerie à l’hôpital des Quinze-Vingts à Paris, il s’agit probablement d' »une malade mentale qui, dans un accès paranoïaque, a donné libre cours à son délire dans le complotisme antimaçonnique, l’antisémitisme ».

(…) Le Figaro


Le Grand-Maître du Grand Orient de France (GODF), Christophe Habas, a été violemment agressé mercredi, a dénoncé jeudi le COLLECTIF VIGILANCE. Une agression confirmée par le GODF, interrogé par Le Monde Juif .info.

« C. Habbas se dirigeait vers sa station de métro a été agressé par une femme d’origine maghrébine, à coups de marteau, lui criant plusieurs fois « JUIF, JUIF, JUIF ! ». La victime a reculé en essayant de se protéger pendant que la terroriste l’aspergeait d’essence. Dans la rue Cadet, se trouve la Yeshiva du regretté Rav Elie Munk mitoyenne du Grand Orient .La victime a été secourue par des tiers. Une plainte a été déposée. Notons que Monsieur Habbas revenait d’un voyage de 3 jours en Israël, qui a été très médiatisé », a expliqué le COLLECTIF VIGILANCE dans un communiqué.

« LE COLLECTIF VIGILANCE demande à ce que des mesures plus sévères soient prises à l’encontre des individus qui agressent nos concitoyens par différents moyens ( voitures béliers, armes blanches armes à feu, jets de liquide dangereux) qui agissent dans notre pays, par des moyens similaires aux terroristes avec le même but final, attaquer au prétexte que ses victimes soient juifs ou présumés juifs, et détruire ceux qui représentent les valeurs humanistes », conclut le communiqué.

LeMondeJuif.info

(Merci à France eternelle)

François Fillon : une plainte pour viol contre un de ses proches collaborateurs selon Closer
130.000 logements sociaux ont été financés en 2016

Commentaires

Accueil
Menu
X