Plein ecran

Culture : le cinéma français se meurt selon le New Yorker

19/03

Hebergeur d'imageRichard Brody s’est approprié le documentaire de Claire Simon pour dénoncer le dépérissement de l’enseignement du septième art en France. Le critique américain pense également que depuis plus de trente ans, «aucun réalisateur majeur n’a émergé dans ce pays».

Dans sa tribune, ce fan de Jean-Luc Godard va même jusqu’à expliquer que les écoles françaises n’ont produit «aucun réalisateur d’envergure depuis plus de trente ans». Selon Richard Brody, les films français se limiteraient à un formatage et un académisme national. «Dans les années 80, les intellectuels étaient inquiets que le cinéma francophone soit écrasé par la vague de blockbusters américains», affirme-t-il. Le journaliste dénonce ainsi «l’exception culturelle française» qui incite à sauvegarder et à retransmettre un style plutôt que d’en créer de nouveaux. «Le but de La Fémis par exemple, n’est pas de cultiver de nouvelles générations d’artistes créatifs mais plutôt des films mainstream et fades qui marcheront», explique-t-il en attaquant la meilleure école française du septième art.

Pour l’américain, cette institution n’a donné que «des étudiants obéissants qui retranscrivent ce qu’on leur a appris dans un format préexistant sans se poser de questions». Les normes de l’industrie écraseraient toute velléité de s’écarter du chemin déjà tracé. Le cinéma français d’auteur serait trop protégé par ses subventions et ses écoles publiques. (…)

Source

Merci à Lilib

Bonne Dégaine

Commentaires

X