Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Finistère (29) : Découverte d’un incroyable trésor préhistorique à Plougastel-Daoulas

17/03

ARCHÉOLOGIE – Dans le Finistère, des archéologues ont fait une stupéfiante trouvaille sur un abri-sous-roche : des traces artistiques datant du paléolithique supérieur. Ces gravures préhistoriques, longtemps tenues secrètes, ont enfin été révélées au public.

Ce sont sans doute les plus anciennes œuvres d’art en Bretagne. Une quarantaine de gravures préhistoriques, vieilles de plus de 14.000 ans, ont été découvertes dans le Finistère, dans la ville de Plougastel-Daoulas. Représentant des animaux, ces traces artistiques datent de la période peu connue du Paléolithique supérieur et sont extrêmement rares en Europe.

La découverte, dont le secret a été bien gardé, vient d’être dévoilée mais n’est pas récente. Elle date de 1987. Le journaliste scientifique Nicolas Guillas, raconte dans un article de la revue bretonne ArMen, qu’un ouragan s’était alors abattu sur le sommet du «Rocher de l’Impératrice» (du nom de l’épouse de Napoléon III) , et avait révélé des vestiges archéologiques en déracinant un pin.

Un site de fouilles est ensuite établi, et conduit à la découverte d’un abri-sous-roche au pied de la falaise. Vingt-six ans plus tard, à l’été 2013, une équipe d’archéologues dirigée par Nicolas Naudinot, enseignant-chercheur à l’université Côte-d’Azur CNRS-CEPAM, exhume des silex travaillés en pointes de flèches, couteaux et outils. Ainsi que des plaquettes de schiste de 15 à 30cm de long qui révèlent des gravures de chevaux et d’aurochs, dont un est auréolé de rayons.

[…]

Le Figaro

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X