Plein ecran

INSEE : 59% des ménages dont la personne de référence est africaine habitent dans un logement social

20/03

En 2013, parmi les ménages dont la personne de référence est africaine, 90,2% % sont locataires, dont 59 % dans le secteur social – contre 46,9% en 1984.

Extraits : Les ménages originaires d’Afrique hors Maghreb sont les moins nombreux à être propriétaires (seulement 13 % en 2013). 51 % d’entre eux sont locataires dans le secteur social (figure 4), soit 14 points de plus qu’en 1996, et leur part dans le secteur locatif libre a fortement diminué (passant de 46 % à 34 %). La moitié des ménages d’origine maghrébine résident dans le secteur social et seuls 24 % sont propriétaires. À l’inverse, les ménages originaires d’Espagne, d’Italie ou du Portugal sont en majorité propriétaires (59 %).

À caractéristiques égales, les ménages immigrés originaires d’Europe, en particulier d’Espagne, d’Italie et du Portugal, sont plus souvent propriétaires ou locataires du secteur libre. Les ménages immigrés originaires du Maghreb et d’Afrique hors Maghreb ont une probabilité cinq fois plus élevée d’habiter dans le secteur social que ceux d’Europe du Sud. Ces effets d’origine sont encore plus importants pour les immigrés étrangers. Le fait d’être resté étranger ou de devenir français a peu d’effet sur la location en secteur libre ou social, mais l’accès à la propriété est plus fréquent chez les ménages immigrés devenus français.

Près de sept nouveaux migrants sur dix sont originaires d’Afrique (plus d’un tiers du Maghreb) et deux sur dix d’Asie. Le motif d’admission au séjour est un motif familial pour 72 % d’entre eux (82 % pour les femmes), tandis que 13 % sont des réfugiés et 9 % sont en France dans le cadre de la migration professionnelle. (Page 85)

Insee, « enquêtes logement 1984 et 2013 »

Merci à BonConseil

Abattu parce qu'il donnait 20 coups de couteau à un passant, la gauche le présente comme une victime
Commenter le grand débat présidentiel en direct

Commentaires

Accueil
Menu
X