Plein ecran

Migrants : « Le Monde » s’investit dans le projet « The new arrivals » (« Les nouvelles arrivées »)

Mar
2017

500 jours, 25 migrants, 4 journaux : Quatre grands médias européens vont explorer pendant dix-huit mois la vie quotidienne des migrants dans leur pays d’accueil.

5087556_6_0a70_la-famille-syrienne-abou-rashed-dans-son_927c6a4d8a55c8b1912aa595f5b6c1e1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant dix-huit mois, quatre grands médias européens, dont Le Monde, vont suivre dans leur pays respectif et au long cours une famille de migrants pour raconter leur arrivée et leur intégration. A Derby, 200 km au nord de Londres, c’est la vie d’un agriculteur de Kunduz, au nord de Kaboul, et de son fils de 9 ans que raconteront nos confrères britanniques du Guardian. La mère et les six frères et sœurs de ces Afghans ont disparu au cours de l’exil. A Jerez de La Frontera, en Andalousie, les journalistes du quotidien espagnol El Pais suivront une équipe de foot composée en majorité de migrants africains, tous arrivés par leurs propres moyens. A Lüneburg, près de Hambourg, le magazine allemand Der Spiegel va chroniquer le quotidien d’un couple syrien et de ses six enfants qui avait quitté Damas et la guerre avant d’être sauvé en Méditerranée par un tanker allemand.

Le Monde, lui, a choisi de suivre une famille sud-soudanaise de neuf personnes qui doit prochainement quitter Israël après plusieurs années dans ce pays. Un village de Corrèze les attend avec impatience, mais les jeunes de la famille hésitent encore à rejoindre notre pays. La rencontre aura-t-elle lieu ?

Le Monde

Merci à leblob

À la douane américaine, un Nigérian a passé un test écrit pour prouver qu'il était bien développeur informatique
Espagne : le bus "transphobe" poursuivi pour "délit de haine"

Commentaires

Accueil
Menu