Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Une famille de Seine-Saint-Denis soupçonnée de préparer un attentat

02/03

Un flacon d’acétone, une bouteille d’acide sulfurique, et une feuille d’aluminium ont notamment été découverts dans la gaine technique d’un immeuble de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Quatre membres d’une même famille ont été interpellés, mardi, par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et placés en garde à vue. Ce coup de filet fait suite à une enquête préliminaire pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.Tout a commencé mi-janvier, par la découverte fortuite, dans la gaine technique d’un immeuble de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dans la cité des Bois du Temple, d’un flacon d’acétone, d’une bouteille d’acide sulfurique, une feuille d’aluminium et d’un thermomètre. Des ingrédients qui auraient pu servir à confectionner des explosifs., notamment le TAPT, un produit instable et très volatil retrouvé sur les kamikazes des attentats parisiens du 13 novembre 2015.

Des gilets pare-balles retrouvés

Dans un autre bâtiment de la cité, deux gilets pare-balles ont été retrouvés. Les policiers qui avaient placé ces immeubles sous surveillance pour de tout autres motifs avaient aussitôt alerté les services spécialisés de la DGSI. D’autant plus que la tour où avait été trouvées les substances chimiques abritait un homme fiché S. Soupçonné d’être impliqué dans une filière jihadiste, il était d’ailleurs incarcéré dans le cadre de ce dossier.

L’analyse des flacons permettra d’identifier l’ADN d’une femme et de deux hommes et de remonter jusqu’aux quatre membres de cette famille, âgés de 42 ans, 22 ans pour deux d’entre eux et 20 ans.
leparisien.fr

Source

Merci à jojo

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X