Plein ecran

Affaire Fillon : le tacle de Macron

01/03

A la suite de l’annonce de François Fillon de maintenir sa candidature à l’élection présidentielle malgré sa prochaine mise en examen, les réactions politiques se multiplient.

En visite ce mercredi matin au Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron n’a pas tardé à réagir à l’annonce de François Fillon de maintenir sa candidature à l’élection présidentielle, malgré sa mise en examen prochaine. Le candidat d’En Marche estime ainsi que « les Français seront juges de l’affaire » tout en précisant que « le suffrage universel ne peut être l’absolution ».

Emmanuel Macron accuse le candidat de la droite de « perdre ses nerfs » et « le sens des réalités ». Selon lui, « il n’est pas victime d’un assassinat politique et la France n’est pas en situation de guerre civile ». Il refuse par ailleurs « toute trêve judiciaire », en référence à la demande de Marine Le Pen. […]

Les Echos

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X