Plein ecran

« L’affaire Mehdi Meklat, révélatrice de deux sociétés qui ne se rencontrent pas » (Edito du Monde)

Fév
2017

Editorial du Monde sur « l’affaire Mehdi Meklat ».

Si elle n’était pas réelle, l’histoire de Mehdi Meklat inspirerait sans doute un formidable roman. Tel un Janus à deux visages, ce talentueux jeune homme était la coqueluche des médias parisiens le jour et la voix de la haine des exclus la nuit. […]

Les responsables d’édition ou d’émissions associés à Mehdi Meklat ont pris leurs distances avec lui, le jeune homme a difficilement tenté de s’expliquer et la société a, enfin, commencé à s’interroger.

Les raisons de cette « duplicité maléfique », comme M. Meklat la décrit aujourd’hui, lui appartiennent. Il est important cependant d’essayer d’en comprendre les ressorts, ainsi que l’emballement qui entoure, et dépasse, le personnage de Mehdi Meklat. Cette duplicité en reflète une autre, celle de deux sociétés parallèles qui n’arrivent toujours pas à converger : la société médiatique, artistique et politique, consciente des ratés de l’intégration des minorités issues de l’immigration, désireuse d’y dénicher des profils nouveaux, brillants, de « héros positifs », mais réticente à faire elle-même le lent et laborieux effort d’intégration accompli dans certains autres pays, et la société des quartiers, que ces difficultés d’intégration rendent de plus en plus rebelle et de plus en plus radicale dans l’expression de cette rébellion. […]

Les valeurs d’humanisme et d’ouverture défendues par la génération de la Marche des Beurs ou par les fondateurs du « Bondy Blog », dans la foulée des émeutes de 2005, sont de moins en moins audibles dans les banlieues, sous la pression conjuguée de l’islam radical, du durcissement du discours des groupes identitaires d’extrême droite et de la frustration d’une jeunesse confrontée au chômage de masse.


[…]

Ce niveau de violence, auquel sont aussi exposés les journalistes qui travaillent tant sur l’extrême droite que sur l’islam radical, est beaucoup trop toléré, y compris par les entreprises qui gèrent les réseaux sociaux. La violence verbale dans le discours politique n’est pas anodine. L’expérience montre qu’elle peut ouvrir la voie à de dangereux débordements.

Le Monde

Allemagne : Maria, violée et assassinée par un migrant, bouleverse le pays (Màj : le meurtrier présumé est majeur)
Angleterre : Il crache sur un bébé et lance à sa mère : "Les Blancs ne devraient pas se reproduire"

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X