Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Suède : les émeutes ethniques se poursuivent à Rinkeby (MàJ : l’immigration en question)

25/02

25/02/2017

En raison de sa politique d’immigration libérale, la Suède est devenue ces dernières décennies l’une des premières destinations des immigrants en Europe, dont des ressortissants d’Irak, d’Afghanistan, de Somalie, des Balkans et récemment de Syrie.

Les scènes sont assez rares en Suède dont le modèle social est vanté depuis plusieurs années par ses partenaires européens. Cela fait déjà plus de cinq jours que la banlieue pauvre de Stockholm est le théâtre de violents incidents. Au moins neuf véhicules ont été incendiés tandis que deux écoles et un commissariat de police connaissaient des départs d’incendie vendredi matin. Huit personnes ont été appréhendées au cours de ces incidents, mais aucun blessé n’a été dénombré, a indiqué vendredi matin la police suédoise à l’agence TT.

Selon les pompiers, deux écoles, la première à Tensta et la deuxième à Kista, près de Husby, d’où les troubles sont partis, ont également été incendiées, mais les sinistres rapidement circonscrits. Des policiers ont été victimes de jets de pierre, à Sodertaelje, au sud de Stockholm, alors qu’ils intervenaient après avoir été informés de la présence de voitures incendiées. […]

Selon des responsables associatifs locaux cités dans la presse, les auteurs des troubles reprochent aux forces de l’ordre leur racisme. Ces derniers accusaient des policiers d’avoir lancé des insultes comme « clochards », « singes » ou « sales nègres ».

Ces violences ont provoqué un débat en Suède sur l’intégration des immigrés, qui représentent environ 15% de la population. « Nous sommes en train de devenir peu à peu comme les autres pays« , a affirmé de son côté Aje Carlbom, anthropologue social à l’université de Malmoe.

Europe1

(Merci à Grosmalin)


21/02/2017

Suite à une arrestation dans une station de métro, des douzaines de jeunes s’en sont pris aux policiers tard dans la soirée de lundi dans un quartier d’immigrés de Stockholm. La police a fait savoir mardi qu’un policier avait tiré un coup de feu, qui n’a cependant blessé personne.

Lors des affrontements dans le quartier de Rinkeby, trois personnes ont été blessées, dont un policier. Dix voitures ont été incendiées et quelques magasins pillés. Selon la police, un commerçant a été agressé en essayant de défendre son commerce. Après minuit, la police a réussi à ramener l’ordre.

À Rinkeby, plus de 80 pour cent des habitants sont des immigrés. Le chômage est élevé. […]

(Traduction Fdesouche)

Berliner Zeitung


La police a tiré des coups de semonce contre des  jeunes qui lançaient des pierres à Rinkeby, Stockholm, lundi soir. Des voitures ont été brûlées et plusieurs magasins ont été pillés. Deux personnes, dont un commerçant, ont été maltraités.

(…) Aftonbladet

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X