Plein ecran

Alençon (61) : violemment agressé à coups de béquille par Aziz

17/02

Ce jeudi 16 février 2017, un Ornais de 45 ans a été condamné à trois ans de prison par le tribunal correctionnel d’Alençon. Mardi 14 février, il a donné des coups de béquille à un homme qu’il avait rencontré quelques heures plus tôt dans les rues de L’Aigle. Les deux hommes étaient fortement alcoolisés.

Mardi 14 février 2017, en milieu d’après-midi, une bagarre éclate dans un appartement de L’Aigle. Une voisine, alertée par le bruit, appelle les gendarmes. Sur place, ils trouvent un homme nu, inconscient, allongé sur le sol. « Rosi de sang », dira François Coudert, le procureur de la République, lors du procès en comparution immédiate qui s’est tenu ce jeudi 16 février, au tribunal correctionnel d’Alençon.

Les gendarmes trouvent l’auteur des coups enfermé dans les toilettes. Il est placé en garde à vue. Hormis la grande quantité d’alcool consommée et les insultes racistes qui auraient déclenché la bagarre, le prévenu dit ne se souvenir de rien. « Il se contente d’oublier ce qui peut le gêner », déplore François Coudert, qui souligne que le prévenu n’a pas oublié de se cacher.

Le procureur insiste sur la gravité des faits. « La victime a été frappée avec l’objet qui devait assurer son maintien : il s’est vu fracasser sa béquille sur lui. Quand on voit les photos, on se dit qu’on n’est pas passé loin du drame. » Il requiert trois ans de prison.

Le tribunal correctionnel d’Alençon a condamné Aziz Moutawadii à trois ans de prison, avec injonction de soins. Il a été incarcéré à l’issue du procès.

Ouest-France

Bonne Dégaine

Commentaires

X