Plein ecran

«J’ai l’impression d’assister à la réunion d’une secte» : Farage incendie le parlement sur le CETA

J-5

Alors que les eurodéputés ont ratifié le traité de libre échange entre le Canada et l’Union européenne le 15 février, Nigel Farage est monté au créneau pour dire ce qu’il avait sur le cœur à ses confrères, sans se censurer.

Le toujours très en verve eurodéputé britannique Nigel Farage n’a pas mâché ses mots lors de son intervention au parlement européen. «J’ai l’impression d’assister à la réunion d’une secte religieuse», s’est étonné l’ancien dirigeant de parti pro-Brexit UKIP, alors que les eurodéputés votaient la ratification du traité de libre-échange CETA.

«C’est comme si l’élection de Donald Trump, le Brexit, ou encore le référendum italien vous étaient complètement passés au-dessus», a t-il poursuivi, tançant ses confrères sur leur compréhension des événements politiques. Critiquant le mode de gouvernance centralisé de l’UE, il a affirmé que les citoyens le rejettent parce qu’il «ne marche tout simplement pas».

«Le fait est que l’Union européenne n’a pas d’avenir dans sa forme actuelle», a t-il encore estimé, avant de conclure sa tirade par un avertissement qui devrait donner quelques sueurs froides à ses collègues européens : «Je pense que vous allez avoir en 2017 des chocs encore plus importants qu’en 2016.»

RT

Bonne dégaine

Commentaires

Les commentaires ont été archivés.
X