Plein ecran

Dijon (21) : rassemblement tendu « contre les violences policières », deux interpellations

14/02

Quelques manifestants ont tagué des messages hostiles à la police sur les murs, renversé des poubelles et cassé la vitre d’une voiture. Un groupe a foncé contre les forces de l’ordre, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

Les manifestants se sont dispersés entre 19h30 et 20h. Deux personnes ont été interpellées, selon la police.

Ma Commune.Info

Deux véhicules ont été dégradés et des murs ont été tagués.

Le Parisien

Vers 18h30, la tension commence à monter. Les manifestants de la place du Bareuzai veulent rejoindre ceux de la place de la République. Ils sont coincés par les gendarmes mobiles, et après avoir fait plusieurs fois le tour de la place en criant des slogans, ils s’engouffrent dans une rue. Ils courent vers les gendarmes, et ceux qui portent la banderole en tête de cortège viennent la plaquer sur les boucliers des forces de l’ordre. Les gendarmes répliquent avec des grenades de gaz lacrymogène pour les faire reculer.

Le cortège réussit à quitter la place, et se met à marcher à vive allure dans le centre-ville. Au passage, certains taguent les murs ou renversent des poubelles. Les gendarmes mobiles les suivent de près. Ils tirent une deuxième fois des grenades de gaz lacrymogène. Finalement les manifestants se dispersent et le calme revient dans le centre-ville.

D’après la police, deux personnes ont été interpellées.

France Bleu

Commentaires

X