Plein ecran

Suisse : Genève expulse désormais des délinquants marocains par bateau

11/02

Hebergeur d'imageGenève expulse des délinquants marocains suite à un accord avec ce pays. Ce qui provoquerait une baisse des demandes d’asile.

L’an passé, cinq Marocains au passé pénal chargé ont été expulsés par voie maritime! Une première. «Longtemps, le Maroc refusait ses ressortissants, mais nous avons trouvé une solution», se félicite Pierre Maudet, conseiller d’Etat en charge de la Sécurité et de l’Economie. «A l’été 2014, je me suis rendu sur place pour discuter directement avec les autorités. Nous avons convenu de ne pas organiser de vols spéciaux, mais de tenter la voie maritime.»

La route du retour n’est pas des plus directes, puisqu’elle passe par des ports en France et en Espagne. (…)

L’impact des renvois sur les demandes d’asile des Tunisiens ou des Algériens s’observe également durant la période. Les demandes d’asile des seconds ont chuté de 792 à 326 et de 1737 à 326 pour les Tunisiens. Ne s’agirait-il pas plutôt d’un effet lié à la baisse de tension politique après les remous des printemps arabes? Le conseiller d’Etat n’y croit pas:

«Longtemps, les ressortissants des pays du Maghreb ont bénéficié d’une sorte d’impunité liée à l’impossibilité de les renvoyer, martèle Pierre Maudet. A Genève, elle a pris fin et cela se voit.» (…)

Genève renvoie enfin certains demandeurs d’asile maghrébins vers les pays où ils ont débarqué en premier en Europe, conformément à l’accord de Dublin. Il s’agit principalement de l’Italie, de l’Espagne et l’Allemagne. En 2016, 48 personnes ont ainsi été refoulées. (…)

Source

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X