Plein ecran

Affaire Théo : L’IGPN privilégie la thèse de l’accident et non du viol

09/02

Les premières conclusions de l’enquête de l’IGPN sur l’interpellation violente de Théo par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois, jeudi dernier, privilégient la thèse de l’accident: « Il y a une blessure gravissime pendant cette intervention violente et musclée d’après l’IGPN. Mais néanmoins cette blessure relève d’un accident, c’est-à-dire qu’elle résulte, d’après les enquêteurs de l’IGPN, d’un coup de matraque porté dans le dos sans intention de causer une blessure à l’anus. Cela n’enlève rien à la gravité de la blessure », indique Cécile Danré, journaliste police-justice de BFMTV.

BFMTV

Bonne Dégaine

Commentaires

X