Plein ecran

Aulnay-sous-Bois (93) : 3eme nuit de violences urbaines (Màj : 24 interpellations, des commerces et véhicules incendiés)

07/02

Dix-sept personnes vont être présentées à la justice ce mercredi, sur les 26 interpellées dans la nuit de lundi à mardi à Aulnay-sous-Bois, lors des heurts qui se sont déroulés, après la mise en examen d’un policier pour viol et de trois de ses collègues pour violences volontaires en réunion sur Théo, 22 ans. Agées de 14 à 24 ans, la plupart d’entre elles habitent Aulnay.

Le parquet de Bobigny précise ce mardi soir que cinq majeurs seront jugés pour embuscade lors d’une comparution immédiate ce mercredi et un autre comparaîtra pour « attroupement avec arme et violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique avec arme ». Onze mineurs seront présentés à un juge des enfants « pour des faits d’embuscade ». […]

Le Parisien


Vingt-six personnes ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi à Aulnay-sous-Bois, où des incidents ont éclaté pour la troisième nuit d’affilée, a dit au Monde la préfecture de police. Cinq véhicules ont été brûlés, deux magasins partiellement brûlés (un restaurant KFC et un garage Peugeot), six poubelles incendiées, des véhicules de secours et de police endommagés, selon la préfecture. Les policiers ont fait l’objet de jets de projectiles.

Parmi les personnes interpellées, certaines sont soupçonnées d’« attroupements armés », a précisé une source policière à l’AFP. « Des policiers de la BAC [brigade anticriminalité] ont été encerclés et acculés par une cinquantaine d’individus, a dit au Monde une autre source policière. Ils n’avaient pas de moyens de force intermédiaire à ce moment-là, type grenade de désencerclement, et ont dû faire usage de leur arme de service en tirant en l’air. » […]

Pour autant, « nous n’en sommes pas au stade où il y aurait des émeutes », a dit mardi le maire (Les Républicains) d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza. « Pour le moment, il s’agit de troubles à l’ordre public », a-t-il ajouté dans une déclaration transmise à la presse. […]

Samedi et dimanche, des incidents avaient déjà eu lieu dans ce quartier, où plusieurs véhicules et poubelles avaient été incendiés. Dans la nuit de dimanche à lundi, cinq jeunes avaient été placés en garde à vue, soupçonnés de violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique et outrages après des tirs de mortier artisanal.

Le Monde


Nuit agitée à Aulnay-sous-Bois. Dans la foulée de la marche d’habitants organisée en soutien à Théo, visé par une violente interpellation le 2 février, des heurts ont éclaté, dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 février, pour le troisième soir consécutif.

Contactée par franceinfo, la préfecture de Bobigny évoque des poubelles incendiées, une dizaine de véhicules brûlés, des tentatives d’incendie sur un fast-food et un restaurant. Un hélicoptère et un dispositif policier « renforcé » ont été déployés sur place. Vingt-quatre personnes ont été interpellées.

France TV Info




Pour le troisième soir consécutif, des incidents ont eu lieu ce lundi soir. Trois véhicules ont été incendiés aux alentours de 22h et « plusieurs » interpellations ont eu lieu, selon une source policière.

BFMTV


Bonne Dégaine

Commentaires

X