Plein ecran

Bois-d’Arcy (78) : Kader tabasse son codétenu et le laisse pour mort

11/01

Kader, champion de kickboxing de 32 ans, et un co-détenu, âgé de 27 ans, comparaissaient ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles. Ils sont soupçonnés d’avoir passé un détenu à tabac dans la cour de promenade de la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy (Yvelines).

Ce jour de décembre dernier, la victime, qui pèse plus de 100 kg, traverse la cour de promenade. Kader s’approche et lui envoie un coup de poing au visage. La victime s’effondre et une dizaine de détenus s’acharnent aussitôt sur elle à coups de pied. Au bout de quelques minutes, les gardiens viennent porter secours au blessé qui est jugé dans un état critique. Il souffre de plusieurs fractures du crâne et son estomac est éclaté. Il est hospitalisé et opéré à deux reprises. Les urgences médico-légales lui accorderont 30 jours d’ITT. «J’ai été agressé gratuitement», s’indigne-t-il.

La scène a été filmée par les caméras de vidéosurveillance de la maison d’arrêt. Les deux hommes sont extraits de la prison et placés en garde à vue au commissariat de Plaisir. Leur casier judiciaire affiche dix et treize condamnations et ils sont en détention provisoire pour des affaires d’extorsion, association de malfaiteurs. Le champion de boxe passe aux aveux. «Il avoue avoir donné cet unique coup poing parce qu’il en avait marre que la victime joue les caïds dans son quartier», précise une source proche de l’affaire. Kevin, lui, nie toute participation à l’agression. L’affaire a finalement été renvoyée au 8 février prochain, à la demande des deux hommes pour mieux préparer leur défense.

Kader a combattu au Lupini, le mythique tournoi du roi de Thaïlande. Il est aussi membre d’une fratrie de Seine-Saint-Denis Denis, connue pour leur implication dans des affaires de grand banditisme.

Le Parisien

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X