Plein ecran

L’Autriche entend protéger elle-même ses frontières

11/01

La semaine prochaine, l’Autriche va soumettre à l’UE une proposition pour obliger les réfugiés à déposer leurs demandes d’asile en dehors de l’UE, avant qu’ils ne puissent pénétrer sur le continent.

Ce projet est l’œuvre du ministre de la Défense Hans-Peter Doskozil et de son collègue de l’Intérieur Wolfgang Sobotka. Les deux hommes réclament aussi que l’UE fixe une limite au nombre de réfugiés qui entrent dans l’UE, et comme l’Allemagne, ils souhaitent que l’Autriche réintroduise les contrôles à ses frontières indéfiniment, une mesure qui constituerait une violation des accords de Schengen.

« Tant que l’Union Européenne sera incapable de protéger ses frontières externes, nous appliquerons des mesures nationales, ici en Autriche. (…) Il est évident que [l’arrivée d’un grand nombre de réfugiés] induit un énorme risque pour la sécurité du pays, que nous ne pouvons plus accepter en tant que démocraties évoluées et stables. (…) Sous aucune circonstance, je ne veux prendre de risques ici. Pour des raisons de sécurité interne, il est essentiel de savoir qui entre chez nous ». […]

Express

Merci à oxoxo

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X