Plein ecran

Vendin-le-Vieil (62) : un détenu veut s’évader, « Je vais vous égorger, je suis déterminé à partir », un autre détenu retrouvé mort

09/01

Dimanche soir, un détenu qui venait d’être extrait de la prison de Vendin-le-Vieil pour se rendre au centre hospitalier a menacé le personnel soignant et les surveillants pénitentiaires avec une lame de rasoir. « Je vais vous égorger, je suis déterminé à partir. » Les phrases qu’il a prononcées laissent peu de doutes sur sa volonté à s’évader. Après des négociations avec la police, l’homme condamné pour de multiples agressions a fini par se calmer.

[…] Peu de temps avant, dans la soirée, le prisonnier a déclaré qu’il avait avalé des lames de rasoir alors qu’il se trouvait encore en cellule d’isolement au sein de la maison centrale de Vendin-le-Vieil. Par précaution, le médecin de régulation du SMUR a demandé une extraction pour effectuer des radios au centre hospitalier. Considéré comme particulièrement dangereux, le détenu condamné pour de multiples agressions était entravé, menotté et sanglé sur un brancard pendant le trajet.

Une fois à l’intérieur de la chambre d’hôpital, il s’est « levé d’un coup, a sorti une lame de rasoir venue de nulle part » et a commencé à menacer les trois agents pénitentiaires et la brancardière présents dans la pièce. {…]

La Voix du Nord


Un détenu a été retrouvé mort ce lundi vers 14h dans sa cellule du centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil, près de Lens. Il n’a pu être ranimé par les secours arrivés sur place peu après. On ignore pour l’instant les circonstances précises de ces faits. On sait simplement que ce détenu, qui a probablement été étranglé, était à ce moment-là dans sa cellule avec deux autres prisonniers, qui font donc figure de suspects. A Vendin-le-Vieil, les détenus sont seuls dans leur cellule.

France 3

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X