Plein ecran

Louis Nicollin : «Ils sont français et te traitent de sale Français »

09/01

Louis Nicollin est un personnage incontournable du football français. En quarante-trois ans à la tête du club de Montpellier, Loulou a bâti son équipe, remporté des titres et forgé sa légende à coups de déclarations fracassantes. Le président du groupe Nicollin nous reçoit dans son mas à trente minutes de Montpellier. Un domaine immense où gambadent diverses espèces d’animaux, dont les taureaux de Camargue qu’il affectionne. L’occasion de découvrir comment Louis est devenu Loulou.

Louis NICOLLIN

(…)
La Paillade est souvent stigmatisée et traîne une mauvaise réputation.

«Comment vous expliquez ? C’est délicat, la population est dure, dure. Nous, ça va, on y est né, donc on connaît tout le monde. Après, je reconnais que le gars qui arrive avec sa voiture, qui se fait crever les pneus et dévaliser sa bagnole, il n’a plus trop envie de venir. Mais encore une fois, tout n’a pas été fait. J’ai des amis d’origine maghrébine qui ont été à l’école et qui ont réussi. Certains sont avocats, toubibs, pharmaciens. D’autres restent sur le bord de la route et personne ne s’en occupe. Ça devient des voyous, des dealers, ça fait chier. Et ça fait d’autant plus chier qu’ils sont français et te traitent de sale Français. C’est ça qui fait chier, et c’est ce qu’il se passe un peu à la Paillade.»

Chanter La Marseillaise, c’est important ?

«Oui ! Quand tu portes ce maillot frappé du coq, c’est un honneur. D’ailleurs, ils devraient jouer pour rien du tout. Regarde les Italiens, leur hymne national, ils te le chantent, tu as la chair de poule, même si tu es français !»

So Foot

Merci à Lilib

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X