Plein ecran

Lu sur le site de l’UOIF : « Souhaiter de bonnes fêtes aux non-musulmans ? »

Jan
2017

Le site de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) publie l’avis du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche sur une question  » : « Faut-il souhaiter de bonnes fêtes aux non-musulmans » ?

Il s’agit sans doute d’une question importante et sensible en particulier pour les musulmans résidant en Occident. De nombreuses questions sont parvenues au Conseil provenant des musulmans et musulmanes qui vivent dans les pays occidentaux et coexistent avec les non-musulmans , nouant avec beaucoup d’entre eux des liens de voisinage, de travail, de camaraderie d’école …

Le musulman peut même se sentir redevable au non-musulman pour un service rendu dans des situations particulières à l’instar du directeur de recherche qui aide sincèrement l’étudiant musulman dans la réalisation de son mémoire, du médecin pour les soins donnés et autres.

Extraits de la présentation de l’UOIF :
Depuis sa création, les valeurs et les actions de l’UOIF sont basées sur une lecture authentique et ouverte de l’islam, lecture dite du « juste milieu » qui prône la prise en compte du contexte socio-culturel dans la pratique et les discours religieux.
Cette lecture adoptée par l’UOIF a permis de développer une pensée et des positions conformes à l’islam tout en intégrant le cadre républicain français.


(Rassemblement de l’UOIF au Bourget en 2012)

Quelle attitude doit adopter le musulman à l’égard de ces non-musulmans pacifiques, qui ne manifestent aucun racisme antimusulmans, ne les ont pas combattu pour leur religion, ne les ont pas chassés de chez eux ou aidé à leur expulsion ?

Le Coran a posé les règles de base qui régissent la relation des musulmans avec les autres dans deux versets de la sourate « al-moumtahina » (l’éprouvée) qui ont été révélés au sujet des idolâtres. Dieu dit : « Dieu ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables. Dieu vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassé de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes » (60 :8-9)

Les deux versets ont clairement distingué entre les non-musulmans pacifiques et les non-musulmans combattant les musulmans…. […]

Nous n’oublions pas de dire ici que certains jurisconsultes comme Ibn Taymiya et son élève Ibn al-Qayyim ont fait preuve d’une extrême intransigeance par rapport aux fêtes des idolâtres et des gens du Livre et la participation à ces fêtes, et nous partageons leur avis en luttant contre le fait que les musulmans célèbrent les fêtes religieuses des non-musulmans, comme nous pouvons voir certains musulmans célébrer la fête de « Noël » comme ils célèbrent la fête de l’Aïd al-Fitr ou l’Aïd du sacrifice, et peut être plus. Or, ceci n’est pas permis, car nous avons nos fêtes de même qu’ils ont leurs propres fêtes. […]

UOIF

Doullens (80) : ils prennent d'assaut la gendarmerie
Romandie.com accuse l'AFP de diffuser des fakes

Commentaires

X
Accueil
Menu